Comment chauffer sa piscine ?

FranckChauffage piscine0 Commentaire

piscine chauffée

Certaines personnes souhaitent chauffer l’eau de leur piscine pour profiter plus longtemps de la baignade mais aussi pour leur confort. Il n’est pas rare de devoir ou d’avoir envie de chauffer sa piscine en plein été dans certains départements. La température souhaité de l’eau est différente en fonction des personnes, certains se suffise d’une eau à 20° comme un nageur assidu, mais la plupart des personnes préféreront une eau comprise entre 27 et 28°C. Nous prendrons donc cette température comme norme. Je rappelle qu’il est possible de chauffer des piscines enterrées mais aussi des piscines hors sol, les systèmes peuvent être adaptés sur les deux types de bassins.

Il existe donc différents types de chauffage que nous survolerons dans cet article : la pompe à chaleur, le réchauffeur électrique, l’échangeur de chaleur et le capteur solaire. Nous présenterons les avantages et inconvénients de chacun de ces systèmes.

 

Les principes de bases

L’isolation paye !

Pour chauffer l’eau d’une piscine, il faut que l’énergie apportée soit supérieur à l’énergie perdue. Lorsque l’air extérieur est plus frais, l’eau perd continuellement de la chaleur. Cette déperdition de chaleur s’opère à 90% via la surface qui est en contact direct avec l’air extérieur. Environ 50 % par évaporation, 20% par convection et 20% par rayonnement.

Effectivement les mouvements de l’eau créés par des baigneurs ou le vent contribuent et accroissent les pertes de chaleur (un peu comme une boisson chaude que l’on agite). Il faut donc limiter la perte d’énergie du bassin l’isolant. Pour ça, une simple bâche à bulle permettra de diminuer considérablement la déperdition de chaleur en limitant l’évaporation. Cette bâche est appliquée lorsque personne utilise la piscine (surtout la nuit lorsque les températures sont plus fraîches).

Aujourd’hui la qualité des bâches à bulles permet aussi de réduire les effets de convection et de rayonnement grâce à leur pouvoir isolant ce qui permet donc de limiter davantage la perte de chaleur. Certaines bâches vous permettront même de chauffer votre bassin en absorbant la chaleur du soleil et de gagner des degrés supplémentaires.

 

Prix de l’énergie

Il est important de savoir ce que peut coûter le chauffage de votre piscine et de choisir le mode de chauffage en fonction de ce critère non négligeable. Surtout que les tarifs de l’électricité on beaucoup augmenté ces dernières années. Le prix du kWh est en moyenne de 0,144 euros  (moyenne effectué entre les différents distributeurs).

 

Combien de kW faut-il pour augmenter la température de ma piscine  ?

Pour réchauffer 1 m³ d’eau de 1°C, il faut 1,163 kW d’énergie (thermique), pour une piscine de 70 m³ nous avons donc besoin de 81,4 kW. Si vous désirez donc chauffer l’eau de votre piscine en une heure , il vous faut donc une puissance de 81,4 kWh.
Or, la plupart des produits disponibles sur le marché ne vous proposent pas une tel puissance et le coût serait conséquent. Mais si vous êtes moins pressé(e), une puissance inférieur suffira pour vous satisfaire. Effectivement, la vitesse à laquelle vous souhaitez chauffer votre bassin sera déterminante dans le choix de la puissance de votre appareil de chauffage.

Par exemple, pour chauffer une eau de 10° C d’un bassin de 70 m³ à 28° C, au début de la saison des baignades, il ne faudra que 18 heures avec une pompe à chaleur de 81,4 kWh. Mais avec une pompe à chaleur moins puissante de 15 kWh, cette piscine serait chauffée en 98 heures, c’est-à-dire quatre jours. Attention, ces données reste théorique, car dans la pratique il faut tenir compte de la déperdition de chaleur qui ne sera jamais complètement annulée même avec une bonne isolation. La température extérieur étant différente en fonction de votre localité, ce critère est aussi à prendre en compte dans le choix de la puissance de votre chauffage.

Le système de chauffage doit donc augmenter la température de votre piscine mais aussi la maintenir tout au long de l’utilisation. Le refroidissement de quelques degrés s’effectue surtout la nuit, dans notre exemple pour une piscine de 70 m³, une pompe à chaleur suffira pour maintenir la température durant la nuit.

 

Les appareils de chauffage

Les pompes à chaleur

Pompe-a-chaleur-Nova-BoosteLe principe d’une pompe à chaleur de piscine est de prélever l’énergie dans l’air. Elle fait évaporer l’humidité présente dans l’air et la fait ensuite condenser sous pression. Ce processus dégage de la
chaleur. La pompe à chaleur restitue cette chaleur « gagnée » à l’eau de votre piscine. Le principal avantage d’une pompe à chaleur est son rendement. Elle fonctionne à l’électricité mais elle est beaucoup moins énergivore q’un chauffage traditionnel.

Aujourd’hui la plupart des PAC produisent entre 4 à 5 kWH par kW consommé (coefficient de performance COP= 4 à 5). C’est quatre à cinq fois mieux qu’un réchauffeur électrique classique qui produit 1 kW de chaleur pour 1 kW consommé (COP= 1).

Dans notre cas d’une piscine de 70 m³, une pompe à chaleur de 15 kWh ne consommera que 3 à 3,75 kWh d’électricité.

A noter que dans le cadre d’une installation d’une pompe à chaleur il ne faut sous dimensionner celle ci. En effet, supposons que vous avez une PAC de 8 kWh pour une piscine de 70 m³ d’eau : il vous faudrait donc entre 10 à 12 heures pour augmenter la température de 1° C. Cela serait inefficace car le degré gagné aurait déjà était perdu, l’eau se refroidirait aussi vite.

Comparer les pompes à chaleur ?

Les performances d’une pompe à chaleur sont variables. Elles dépendent de la température de l’eau à chauffer : plus l’eau est froide par rapport à l’air ambiant, plus la pompe pourra restituer de la chaleur. La température extérieure et l’humidité de l’air ont également une grande influence sur le fonctionnement de la pompe. Effectivement, la pompe à chaleur pourra tirer beaucoup plus de chaleur d’un air humide que d’un air sec. La différence d’efficacité en fonction des conditions climatiques peut facilement atteindre 30 %.

Il faut donc faire attention lorsque vous comparez des pompes à chaleur et leurs COP, regardez bien les données avec lesquels ont été effectués les tests, température d’air, hygrométrie et température d’eau.

Retrouvez nos différents modèles de pompe à chaleur d’un bon rapport qualité/prix

 

Le chauffage électrique

Les réchauffeurs électriques classique sont une option pour les petites piscines, les spas ou en guise de complément avec des panneaux solaires. L’avantage de ces produits est qu’ils sont beaucoup moins onéreux qu’une pompe à chaleur à l’achat et qu’ils sont simples à installer. Mais ils sont très énergivores puisque leurs coefficient de performance est de 1. La consommation électrique d’un réchauffeur piscine est donc à prendre en compte lorsqu’on installe ce type d’appareil.

Par contre, les éléments extérieurs ne viennent pas influencer le fonctionnement du réchauffeur, lorsque les températures sont très basses le réchauffeur continuera toujours de produire la même énergie.

Retrouvez nos réchauffeurs électriques pour piscines hors sol ou enterrées.

 

Les capteurs solaires

Les capteurs solaires sont en règle générale noirs sous forme de panneaux ou de sphères, ils transmettent la chaleur du soleil à l’eau qui circule dans les tuyaux. L’énergie ainsi collectée est entièrement gratuite. A noter que le rendement pour chauffer l’eau de votre piscine est souvent insuffisant pour les bassins d’un certains volumes. Par contre, en l’associant à un autre système, celui-ci prenant le relais lorsque l’ensoleillement est insuffisant, est une bonne solution.

Attention à l’espace nécessaire pour placer vos panneaux solaires qui doivent souvent être posés sur un toit et qui nécessite l’intervention d’un professionnel.

Le chauffage solaire est donc beaucoup utilisé pour les piscines hors sol, ou on souhaite gagner quelques degrés supplémentaires pour le confort de notre baignade. Se ne sont donc plus des panneaux mais bien souvent des « dômes » solaires.

Dome-solaire-10-m³Dome-solaire-20

 

 L’échangeur de chaleur : rapidité

Les échangeurs de chaleur amènent la chaleur de l’eau du chauffage central vers l’eau de la piscine. Leur puissance est supérieure à celle des pompes à chaleur. C’est un avantages pour les utilisateurs qui souhaite un mode de chauffage rapide. Un échangeur de chaleur de 60 kW portera l’eau de votre piscine de 70 m³ de 10 à 28° C en 24 heures. La consommation d’énergie sera toutefois nettement supérieure.

Le coût dépendra néanmoins de l’économie du chauffage central : s’agit-il d’un chaudière au gaz ou au mazout ou d’un système combiné avec énergie solaire ? Cette économie devra être prise en compte.

Vous avez aimé cet article partager le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *