Comment maintenir un taux de chlore correct dans ma piscine

FranckEntretien & Traitement0 Commentaire

maitrise taux chlore piscine

Aujourd’hui nous allons tenter d’éclaircir le sujet sur le taux de chlore qui évoque de nombreuses questions et des croyances (souvent fausses) de la part des propriétaires de piscines.

Le chlore est un produit désinfectant puissant qui à pour but d’éliminer les différentes bactéries, virus, salés et autre champignons présent dans votre eau. Avant de savoir comment bien utiliser votre chlore, il faut déjà connaître ce produit , son fonctionnement et ces effets, pour cela je vous invite à regarder l’article sur le chlore de piscine.

Maintenant que vous connaissez mieux le chlore nous allons voir comment le mesurer, le doser et le corriger (si vous avez trop ou pas assez de chlore dans votre eau) afin de maintenir un niveau de chlore correct pour avoir un eau toujours propre et claire.

 

 

Analyser votre eau de piscine

Cette analyse doit se faire toutes les semaines et passe obligatoirement par la mesure de 3 éléments : le taux de chlore, le taux de pH et le taux de stabilisant.

Vous pouvez mesurer l’ensemble de ces taux de 2 façons :

 

Comment mesurer le taux de chlore de votre piscine

On peut utiliser plusieurs unités de mesure du chlore :

  • le ppm (Partie Par Million), le plus utilisé. On le retrouve sur les pompes doseuses, les bandelettes de test ou testeurs électroniques.
  • le mg/l (Milligramme par Litre )
  • le g/m3 (Gramme par Mètre Cube), plus rare

La conversion du ppm en mg/l est simple : 1 ppm = 1 mg/l

Un bon taux de chlore est compris entre 1,5 et 2 mg/l ou ppm
En période estival vous devez mesurer le taux de chlore au moins une fois par semaine

Attention la mesure du chlore ne doit pas se faire uniquement sur le chlore total mais bien sur la répartition entre le chlore libre (désinfectant) et le chlore combiné. Il faut donc bien vérifier sur quels types d’analyses portent les instruments de mesure du chlore. Les 2 appareils de test donnés ci-dessus remplissent parfaitement ces conditions.

 

Comment mesurer le taux de pH de votre piscine

Le pH (potentiel hydrogène), est la concentration de votre eau en ions hydrogènes. Il permet de déterminer si votre eau est acide ou basique.
Un bon taux de pH se situe entre 7,2 et 7,4. Au-dessous de 7 votre eau est acide et au-dessus de 7,6 votre eau est calcaire
Mesurer le pH quand on utilise un  traitement au chlore est très important car l’ajout de chlore fait augmenter le niveau de pH et le baisse du pH diminue l’efficacité du chlore. Il est donc primordial de garder un bon taux de pH pour que le chlore agisse correctement.

 

Comment mesurer le taux de stabilisant de votre piscine

En plus du taux de chlore, il est indispensable de mesurer le taux de stabilisant car le stabilisant permet au chlore de prolongé son action désinfectante.
Vous devez contrôler votre taux de stabilisant une à deux fois par an.
Un taux de stabilisant idéal se situe entre 20 et 30 mg/l ou ppm. Entre 50 et 60 mg/l, il est acceptable mais au-dessus de 75 mg/l votre eau sera sur-stabilisée ce qui diminuera l’effet désinfectant du chlore.

 

Produit stabilisant aide à maintenir le niveau de chlore

Une des clés du succès d’un bon taux de chlore réside dans le stabilisant. En effet, sous l’action du soleil le chlore perd de son efficacité. Mais sans stabilisant il perd son effet encore plus rapidement. Par exemple après 3h au soleil le chlore non stabilisé n’est efficace qu’à 5% contre 60 à 70% avec un chlore stabilisé !
Le stabilisant est donc vital pour garder le chlore le plus longtemps possible et prolongé son action désinfectante.

Certain chlore son vendu avec stabilisant, il n’y a donc pas besoin d’en rajouter c’est même déconseillé. Exemple : le chlore lent, le chlore multifonction, comprimé de chlore choc…

Dans le cas où votre chlore n’a pas de stabilisant, il va tout simplement falloir en rajouter. Pour cela, on utilise un produit à base d’acide cyanurique jouant le rôle de stabilisant.  Il permet ainsi de réguler la consommation du chlore. Ce type de produit est à utiliser uniquement avec du chlore non stabilisé.

Une eau sur-stabilisée

Attention l’acide cyanurique est une substance qui ne se dilue pas dans l’eau, c’est à dire que sa concentration va s’accumuler sans diminuer. Une concentration en stabilisant est trop importante (> à 75 ppm)  aura pour effet de stopper les effets désinfectants du chlore. Dans ce cas le seul moyen de baisser la concentration en stabilisant sera de vidanger une partie de l’eau de votre piscine.

Pour en savoir plus et éviter la sur-stabilisation lisez l’article sur le rôle et le fonctionnement du stabilisant pour piscine.

Un bon dosage du chlore

Il faut simplement respecter la dose indiquée sur votre produit en prenant en compte le volume de votre piscine.

Attention : avant d’ajouter le chlore il est indispensable de contrôler les éléments tels que le taux de pH ou la température de l’eau, car ce sont des facteurs qui peuvent jouer sur l’efficacité et le dosage du chlore !

Pour rappel voici les recommandations officielles en matière de dosage du chlore :

Pour les piscines traitées au chlore non stabilisé (sans acide isocyanurique) :

  • Taux de chlore libre : entre 0.4 et 1.4 mg/l.
  • Taux de chlore combiné : pas plus de 0.6 mg/l de chlore total.
  • Taux de pH :entre 7,2 et 7,4

Pour les piscines traitées au chlore stabilisé (avec acide isocyanurique) :

  • Taux de chlore libre : au moins égale à 2 mg/l
  • Taux de chlore combiné : pas plus de 0.6 mg/l de chlore total
  • Taux de pH : entre 7,2 et 7,5
  • Taux d’acide isocyanurique : entre 20 à 30 mg/l est idéal. Acceptable de 30 à 60 mg/l. Surdosé entre 60 et 75 mg/l et saturé au-delà.

Astuce : pour faciliter le dosage de votre chlore vous pouvez utiliser un chlorinateur qui va diffuser à petite dose du chlore dans votre piscine de façon automatique et régulière. Cette pompe doseuse fonctionne sans branchement électrique. Plus besoin de penser à rajouter des galets ou pastilles de chlore dans le skimmer. Il vous faudra juste vérifier chaque semaine le taux de chlore et de pH de votre eau.

 

Une bonne filtration

Un autre point très important pour garder un taux de chlore correct est la qualité et la durée du système de filtration. En effet, la filtration a pour but de répartir le chlore uniformément dans toute l’eau de votre piscine. Si votre filtre ne fonctionne pas bien ou le temps de filtration n’a pas été suffisant alors le chlore ne peut se diffuser correctement dans l’eau ce qui entraîne une baisse du taux de chlore.

Voici quelques indicateurs de temps de filtration en fonction de la température de votre eau :

  • Jusqu’à 10°C :  2 h de filtration
  • De 10°C à 12°C : 4 h de filtration
  • De 12°C à 16°C 6 h de filtration
  • De 16°C à 24°C 8 h de filtration
  • De 24°C à 27°C 12 h de filtration
  • De 27°C à 30°C : 20 h de filtration
  • Au-delà 30°C: 24 h de filtration

Pensez à répartir ce temps en plusieurs fois (ex pour 8h je filtre 3 fois dans la journée : 3h le matin, 3h l’après midi et 2h le soir).
Si vous souhaitez en savoir plus lisez cet article complet sur le temps de filtration.

 

Eviter la formation de chloramine

La chloramine est un sous-produit du chlore qui va se former par l’addition de l’ammoniac (présent dans les matières organiques ou minérales) et du chlore libre dans l’eau. La formation de chloramine réduit la présence de chlore actif, l’agent désinfectant de votre eau. Donc plus il y a de chloramine et moins le chlore est efficace.
La concentration de chloramine peut aussi varier en fonction du taux de pH. Si celui-ci est au-dessus de 7,8 la formation de chloramine sera accentuée.

Un bon de taux de chloramine ne doit pas être au-dessus de  0.6 mg/l d’eau. Vous pouvez analyser le taux de chloramine en utilisant des pastilles d’analyse DPD 3 qui vont mesurer les di et tri chloramines.

Pour éviter le développement trop important de chloramine qui entraîne une baisse du taux de chlore, vous avez plusieurs solutions :

  • vous  laver avant de plonger dans la piscine. En effet, la plupart des germes et matières organiques sont apportées par les baigneurs (sueurs, salive, déchets de peau, crème solaire…). Un baigneur propre diminuera la prolifération de bactérie.
  • mettre un slip de bain plutôt qu’un short de bain et porter un bonnet
  • ne pas uriner ou se moucher dans la piscine
  • maintenir un taux de chlore actif optimal afin que la décomposition des chloramines se fasse progressivement.
  • maintenir un bon niveau de pH (entre 7,2 et 7,4) afin d’éliminer les chloramines plus résistantes. Pour cela en période estival il vous faudra peut-être appliquer de temps en temps un traitement au chlore choc.

Elimination des chloramines : le point de rupture

Lorsque le chlore actif agit en éliminant les impuretés il va créer automatiquement de la chloramine. Le but est donc ne pas avoir trop de chloramine afin que le chlore actif soit toujours efficace. Pour cela on va augmenter le taux de chlore actif dans l’eau en faisant un chlore choc, ce qui aura pour conséquence de détruire les chloramines. C’est ce qu’on appel un point de rupture (ou break point).

Mon taux de chlore est trop élevé

Conséquences :

  • Sur la santé : maux de tête, irritation de la peau, démangeaisons, voire dans certains cas extrêmes de l’eczéma ou des problèmes respiratoires
  • Sur l’équipement : décoloration du liner, détérioration des tuyauteries, du système de filtration …

 

Comment diminuer mon taux de chlore ?

Si votre taux de chlore dépasse les 3 mg/l, il faudra alors le diminuer. Voici différentes solutions :

  • Attendre : Cela peut paraître étrange comme solution mais effectivement, muni de votre patience et en ne faisant rien, le chlore retrouvera un taux acceptable. Le processus pourra être accéléré avec l’exposition au soleil et une utilisation de la piscine plus intense.
  • Utiliser un produit spécifique : Vous pouvez en effet utiliser les produits à base de thiosulfate et du sulfite de sodium comme par exemple les inhibiteurs de chlore en vente dans le commerce (une fois de plus faites attention à bien doser !)
  • Remplacer une partie de l’eau par de l’eau fraîche. Cette solution a pour avantage de dissoudre la matière totale présente dans l’eau.

Dans tous les cas il faut être vigilant au dosage (encore une fois) et à l’état de votre eau (taux de pH, température …) lors de la procédure de diminution du taux de chlore !

 

Mon taux de chlore est trop faible

Conséquences :

  • Une eau de piscine qui tourne, ce qui facilite le développement d’algues, l’eau peut rapidement devenir verte par exemple.
  • Une eau de piscine qui sent fort le chlore. En effet, c’est l’excès de chloramine dans l’eau qui provoque une telle odeur. Cette particule résulte de la consommation du chlore libre (principe actif désinfectant) par les composés d’azote et d’ammoniac présents dans la sueur, la salive, l’urine, la cosmétique, les différentes huiles, les graisses …

 

Comment augmenter mon taux de chlore ?

Si votre taux de chlore est en dessous de 1 mg/l il faut rapidement l’augmenter. Plusieurs solutions s’offre à vous :

  • Une des causes de la diminution du taux de chlore et l’augmentation du pH (généralement au-dessus de 7,6). Diminuer dans ce cas le taux de pH avec du ph minus.
  • Eviter la formation de chloramine
  • Ajouter du chlore en utilisant par alternance du chlore non stabilisé avec du chlore stabilisé pour éviter les problèmes de sur-stabilisation. Si votre eau a tournée (développement d’algues) vous devrez utiliser un traitement choc.
  • Vérifier le bon fonctionnement de votre filtration en le nettoyant ou en le détartrant par exemple.
  • Augmenter la durée de filtration si celle-ci est en dessous de 7h / jour.

 

 

Un contrôle régulier de votre eau est la base pour être sûr d’avoir une piscine bien dosée en chlore et pouvoir réagir rapidement en cas de fluctuation du taux de chlore.

  • Veillez bien à respecter les dosages indiqués par le fabricant
  • Surveillez votre taux de pH (entre 7,2 et 7,4) ainsi que la température de votre eau (pas plus de 28 °C) afin de garantir une efficacité maximale du chlore
  • Eviter la sur-stabilisation

Vous avez aimé cet article partager le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *