Comment réaliser l’hivernage passif de sa piscine

FranckEntretien & Traitement4 Commentaires

L’hivernage passif aussi appelé hivernage totale ou hivernage complet est le fait de mettre sa piscine en sommeil pendant l’hiver. Je vous parlerai plus loin des étapes pour un hivernage passif réussi.
L’hivernage passif est obligatoire pour les propriétaires de piscine enterrée ou hors sol de type piscine bois ou en acier, qui habitent dans des régions froides, où les températures descendent régulièrement en dessous de 0°C (risque de gel et de neige élevé), et qui ne sont pas équipé de coffret hors gel.

Mais concrètement qu’est-ce qu’un hivernage passif ? quand et comment le mettre en place ? quels sont les erreurs à ne pas faire ? A travers cet article je vais répondre à toutes ces questions.

 

 

Hivernage passif piscine : qu’est-ce c’est ?

Concrètement l’hivernage passif est le fait d’arrêter de faire fonctionner sa piscine : on coupe son système de filtration (pompe, filtre, électrolyseur…), on vidange les canalisations et on bâche sa piscine afin qu’elle passe tout l’hiver dans de bonne condition.

Pourquoi arrêter sa piscine ? Tout simplement parce que dans les régions où l’hiver est rigoureux l’eau gèle et fait pression sur ce qui l’entoure ce qui endommage le bassin, les canalisations et les équipements d’une piscine. C’est pour cela qu’on arrête de faire fonctionner la filtration et qu’on vide l’eau des canalisations.
Les étapes d’un hivernage passif permet donc de prolongé la durée de vie d’une piscine c’est pour cela que c’est une étape obligatoire.

Intérêt de l’hivernage passif

Il permet une fois toutes les étapes bien respectées de ne plus s’occuper de sa piscine pendant tout l’hiver. C’est aussi pour cela que cette méthode d’hivernage est utilisé également par les propriétaire de maison secondaire avec piscine.

Inconvénient de l’hivernage passif

  • Le processus d’hivernage est plus long et plus complexe que pour un hivernage actif.
  • Côté visuel c’est moins esthétique d’avoir une piscine bâchée qu’une piscine découverte.
  • La remise en route de sa piscine au printemps est aussi plus longue et coûte plus cher surtout en produit de traitement. Et oui comme l’eau n’a pas été filtrée de tout l’hiver il faudra plus d’effort pour la remettre en état.

 

Quand dois-je commencer l’hivernage passif de ma piscine ?

La règle est la même quelque soit le type d’hivernage choisi, il faut attendre que la température de votre eau descende à 12°C ou moins et surtout qu’elle reste à ce niveau de température. C’est le point le plus important ! car à partir de 12°C les bactéries et autre virus, algues ou champignons ne peuvent plus se développer et quand on hiverne une piscine on arrête les traitements habituelles de l’eau donc il ne faut pas que les bactéries puissent se re-développer.

Mon conseil est d’attendre que l’eau atteigne 9 ou 10 °C ainsi même s’il y a un redoux de température l’eau ne remontera pas au-dessus de 12°C. Attention à ne pas attendre trop longtemps surtout en cas de première gelé qui pourrai faire des dégâts.

 

Les étapes de mise en oeuvre de l’hivernage passif

Étape 1 : bien nettoyer sa piscine

Avant de mettre votre piscine en hivernage il va falloir nettoyer le fond de votre bassin, les parois et la ligne d’eau. Ce nettoyage est très important et vous garantira une eau plus saine et propre au printemps. Pour cela vous pouvez vous utiliser différents accessoires en fonction de l’endroit à cibler dans votre piscine :

  • Une épuisette de fond et de surface, pour faire un premier nettoyage de l’eau afin de ramasser les plus grosses impuretés.
  • Un balai brosse adapté à votre revêtement, pour nettoyer les parois.
  • Un robot hydraulique ou un balai aspirateur pour le fond de votre piscine. Attention si vous n’avez qu’un robot électrique, vérifier bien qu’il est compatible eau froide car en dessous de 15°C l’eau peut endommager votre robot.
  • L’éponge magique Pool’Gom et un produit d’entretien spécial (Reva Net liquide ou Reva Net Gel Alcalin), pour enlever les substances grasses et les traces de calcaires de la ligne d’eau. En savoir plus sur le nettoyage de la ligne d’eau.

 

Étape 2 : nettoyer votre filtre

filtre piscine hivernage

L’hivernage est le moment idéal pour nettoyer en profondeur votre filtre (désinfection + détartrage). En fonction du type de filtre que vous avez il va falloir procéder de différentes façons :

Pour un filtre à sable : afin d’éliminer toutes les impuretés et garder un bon niveau de granulométrie de la masse filtrante, il va falloir procéder à un lavage classique de votre filtre (nettoyage, rinçage suivi de plusieurs contre-lavages). Ensuite fermer la filtration, ouvrez le couvercle du filtre et versez un produit détartrant (Reva Filtre) en suivant les recommandations du fabricant pour éliminer tous les dépôts de calcaire. Une fois que le traitement à fini d’agir procédez à un contre-lavage du filtre.

Pour un filtre à diatomée : procédez à un nettoyage classique du filtre : nettoyage, rinçage et contre-lavage. Puis ouvrez et démontez le filtre afin de pouvoir tremper les éléments filtrants (plateaux ou bougies) dans une eau avec un produit détartrant (Reva Filtre). Ensuite brossez le filtre et rincez le abondamment avant de le laissez sécher.

Pour un filtre à cartouche : ouvrez le filtre, sortez la cartouche et nettoyez la cuve du filtre. Ensuite nettoyez et rincez la cartouche à l’aide d’un jet d’eau pour enlever les plus grosses saletés et d’une brosse souple pour les petits dépôts.  Ne pas faire de contre-lavage. Une fois nettoyé, il va falloir désinfecter la cartouche en la trempant un quart d’heure dans une solution adaptée : une dose d’acide chlorhydrique ou d’acide acétique pour 20 doses d’eau.
Enfin plonger la cartouche dans une solution détartrante type Reva Filtre, puis une fois le traitement terminé rincer abondamment la cartouche avant de la remettre en place.

 

Étape 3 : effectuer un traitement choc

Pour finir le nettoyage de votre eau il va falloir la désinfecter complètement. Pour cela, on réalise ce qu’on appel un traitement choc. Cette étape est obligatoire même si votre eau n’est pas verte, ni trouble. Pour plus d’efficacité, mesurez votre taux de pH et rectifiez le si nécessaire. Pour rappel un bon taux se situe entre 7,2 et 7,4. Vous pouvez mesurer le pH à l’aide d’un testeur électronique ou d’une bandelette de test.

  • Si vous traitez votre piscine au chlore ou à l’oxygène actif utilisez un traitement choc à base de chlore non stabilisé et à dissolution rapide (ex : Reva Klorit ou Aquaclorit).
  • Si vous traitez votre piscine au brome utilisez du brome choc.
  • Si votre piscine est traité au PHMB utilisez un traitement au peroxyde d’hydrogène et réajustez le taux de PHMB entre 30 et 40.

Pour un traitement choc efficace, laissez la filtration en marche pendant 24H et positionnez la vanne de votre filtre sur « recirculation».
Une fois le traitement choc terminé, si vous avez un dépôt au fond de votre bassin passez le balai aspirateur ou le robot hydraulique. Si des particules reste en suspension et trouble votre eau n’hésitez à effectuer une floculation.

 

Étape 4 : descendre le niveau d’eau de sa piscine

niveau eau hivernage passif

Une fois votre bassin et l’eau de votre piscine nettoyé et désinfecté il faut mettre en hors d’eau vos circuits d’aspiration et de refoulement afin que l’eau n’y pénètre pas lors de l’hivernage de la piscine et endommage vos canalisations. Pour cela baissez le niveau de votre eau de 10 cm en dessous de la pièce à sceller la plus basse (skimmer, buse de refoulement ou prise balai), à l’aide de la bonde de fond ou d’une pompe vide cave à défaut de la 1ère solution.

 

Attention : Il ne faut pas vider entièrement votre piscine. Elle ne doit pas passer l’hiver sans eau car cela détruirai votre liner et vous prendrez le risque de voir sa structure s’effondrer sous la pression du terrain devenant plus forte à cause des pluies plus fréquentes en hiver. (pour les piscines enterrée ou semi-enterrée).

 

Étape 5 : mettre son système de filtration en hivernage

Une des étapes les plus cruciales de l’hivernage passif va consister à vidanger tout votre système de filtration ainsi que vos équipements de piscine.

Pourquoi ? c’est simple, s’il reste de l’eau dans vos  canalisations, elle va geler en hiver, donc gonfler et risque de faire éclater vos tuyaux. Votre piscine fuirai lors de sa remise en route et vous devrez engager d’important et coûteux travaux de rénovation.

Avant de vidanger, il va falloir

  • couper l’alimentation électrique de votre installation,
  • graissez les joint de vos filtres et les laissez ouvert,
  • positionnez la vanne multivoie de votre filtre en positon hivernage.

Videz l’eau restante de vos différents matériels et équipements  : filtre, pompe, cellule d’électrolyse, nage à contre courant…
Pour ce faire dévisser les bouchons de purge (en bas des filtres) ou les raccords (pour pompe et filtre) qui retiennent l’eau.

Purgez vos canalisations en ouvrant les vannes d’arrêt des skimmers, buses de refoulement et prises balai.
Une fois terminé vous pouvez refermer les vannes.

Mettez vos équipements et accessoires de piscine à l’abris et au sec : pompe, filtre, échelle, nage à contre courant, alarme…

 

Étape 6 : installer les équipements d’hivernage

gizzmo, flotteur hivernage et bouchon hivernageIsoler vos canalisations en posant des bouchons d’hivernage dans les buses de refoulements et prises balai. Placez ensuite des bouteilles gizzmos à l’intérieur des skimmers après avoir retiré les paniers pour éviter à l’eau d’y pénétrer et protéger vos skimmers du gel.

Protéger votre structure en plaçant des flotteurs d’hivernage sur la diagonale de votre piscine. Les flotteurs vont absorber la pression du gel à la place de votre bassin pour empêcher la déformation des parois. Pour les régions montagneuses où il neige régulièrement, vous pouvez placer des flotteurs d’hivernage dans la largeur et dans la longueur de votre piscine.
Pour calculez le nombre de flotteur qu’il vous faut en fonction de la taille de votre piscine voici un petit calcul : √(longueur²+largeur²) = xxx : par 0,50 la longueur du flotteur.

Conseil : si vous avez un volet immergé, n’oubliez pas de positionnez des flotteurs dans le coffre.

 

Étape 7 : utiliser le produit d’hivernage

reva hiver mareva produit d'hivernageTraitez votre eau tout l’hiver à l’aide d’un produit d’hivernage. Nous recommandons le Reva Hiver, qui est à la fois un anti-algue rémanent, un anti-calcaire et un anti-bactérien. Attention ce n’est pas un anti-gel !
Respectez le dosage prescrit sur la notice du produit et remuez l’eau de votre piscine à l’aide d’un balai ou manche télescopique afin de bien répartir le produit sur toute la surface de l’eau.

 

Étape 8 : couvrez votre piscine

Protégez votre eau en couvrant votre piscine avec une bâche d’hivernage. Nous conseillons de choisir une bâche étanche dit opaque pour un hivernage passif car elle va protéger votre eau des déchets, de la pluie et de la lumière (empêche le développement d’algues).

Astuce : le problème d’une bâche opaque est que s’il pleut, l’eau va s’accumuler sur la bâche en formant des poches d’eau et risque de la déchirer. Pour éviter cela placer un ballon gonflable sous la bâche au milieu de la piscine afin que celle-ci soit surélevé et que l’eau descende naturellement sur les côtés.
En plus de l’eau de pluie, pensez à enlever la neige et les déchets qui s’accumule sur la bâche

Si vous avez un volet roulant immergé fermez-le une fois que toutes les étapes d’hivernage sont fini et couvrez-le avec une bâche hiver filtrante pour empêcher que des déchets ne s’incrustent entre le volet et le mur de votre bassin.

Attention : si votre volet est bloqué dans la glace ne tentez pas de la briser cela pourrai l’endommager.

 

Si vous respectez toutes les étapes de l’hivernage passif alors vous retrouvez une eau de piscine propre et vous augmenterez également la durée de vie de votre piscine et de vos équipements.

 

Retrouvez tous nos produits pour l’hivernage passif

 

Vous avez aimé cet article partager le !

4 Comments on “Comment réaliser l’hivernage passif de sa piscine”

  1. LEVEQUES

    Bonjour
    Comment mettre les flotteurs de protection du gel quand on a un volet immergé (que l’on ferme) et qu’il faut garder le niveau d’eau haut
    Bien cordialement

    1. Franck

      Bonjour,

      veuillez nous excuser pour cette réponse tardive, mais lorsqu’on possède un volet immergé vous n’avez pas la possibilité de mettre de flotteurs d’hivernage.
      Votre volet doit vous permettre de limiter l’apparition de glace. Faites tourner votre filtration aux heures les plus froides afin d’éviter toutes formation de gel.

      Cordialement,

    1. Franck

      Bonjour,

      vous avez la possibilité de réaliser une chlorification choc à l’aide d’un chlore choc, ou à l’aide de votre appareil, électrolyseur au sel, si il possède une fonction “choc”. Dans tout les cas il est fortement recommandé d’hiverner votre électrolyseur lorsque l’eau est en dessous de 15 °C. Le traitement choc ayant pour but de préparer votre piscine à l’hivernage.

      Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *