La consommation énergétique de votre piscine : pensez-y !

FranckChauffage piscine0 Commentaire

chauffage piscine et consommation

En 2018, la France comptait près de 2 millions de piscines. Avec pas loin d’un bassin privé pour 35 habitants, l’Hexagone est le premier pays d’Europe (et le 2ème du monde après les États-Unis) en nombre de piscines par habitants.

Dans ce contexte, il n’est pas étonnant que de nombreux Français soient concernés par la dépense énergétique de leur bassin privé. Afin de mieux réguler la consommation de votre piscine et alléger votre facture, quelques gestes simples existent.

Mieux maîtriser sa consommation d’électricité

Il n’y a pas de secret, les plus grandes économies d’énergies restent celles que l’on ne dépense pas. À ce titre, il est bon de se pencher sur son contrat d’électricité (ou, dans le cas d’une maison neuve, sur l’installation électrique à venir). En effet, avant même de s’attaquer à la consommation de votre piscine, il est possible de faire des économies facilement.

Trouver le fournisseur d’électricité le moins cher

Depuis 2007 en France, le marché de l’énergie est ouvert à la concurrence. Cela signifie que la résiliation et la souscription auprès d’un fournisseur d’énergie est gratuite car les contrats sont sans engagement. Pourtant, un Français sur deux ignore encore qu’il peut souscrire chez un fournisseur alternatif (Total Direct Énergie, Engie, Enercoop, etc.) plutôt que de rester chez EDF.

Pour trouver quel est le fournisseur d’électricité le moins cher en France il suffit d’utiliser un comparateur d’électricité sur un site indépendant comme UFC Que Choisir par exemple.

Aujourd’hui, EDF est forcé, par l’État, de proposer une offre au tarif réglementé (le tarif bleu d’EDF). Sachant cela, la concurrence ne se prive pas pour offrir des abonnements à un prix inférieur à ce tarif réglementé afin d’attirer les clients.

Que ce soit pour chauffer votre bassin, pour le filtrer ou même pour l’éclairer, vous pouvez réaliser de belles économies en changeant de fournisseur d’électricité. De plus, le changement se fait d’un claquement de doigt puisque votre nouveau fournisseur s’occupe de tout.

Maison neuve : réfléchir à l’installation électrique avec Enedis (ex ERDF)

Si vous faites construire une maison neuve avec piscine, il va falloir faire raccorder votre bien au réseau électrique. Principal gestionnaire du réseau de distribution de l’électricité, c’est Enedis (ex ERDF) qui se charge de l’acheminement de l’énergie et du raccordement des constructions, il est possible de solliciter l’entreprise par téléphone ou mail en suivant ce lien.

Avant de débuter les travaux liés à votre installation électrique et à votre raccordement, il est utile de discuter avec un conseil d’Enedis afin de cibler au mieux vos besoins en énergie, mais aussi pour disposer vos prises et autres de façon stratégiques. Effectivement, une consommation mieux maîtrisée passe aussi par une installation optimisée.

Les différentes consommations énergétiques de votre piscine

Maintenant que votre consommation électrique est contrôlée, il est temps de s’attaquer aux dépenses énergétiques directement liées à votre bassin. Chauffage, éclairage, évaporation, autant de levier sur lesquels il est possible d’agir.

La piscine, un gouffre énergétique ?

Longtemps, les piscines ont eu la réputation d’être des gouffres énergétiques et donc économiques. Pourtant, de nos jours, des solutions existent pour diminuer la facture tout en préservant l’environnement. En ce qui concerne le chauffage par exemple, il est bon de privilégier un moyen éco-responsable (panneaux solaires thermiques ou pompe à chaleur).

Approfondissez le concept de production d’eau chaude solaire en cliquant ici.

Pour ce qui est de l’éclairage, des LED ou des ampoules basse consommation seront idéales pour préserver l’environnement ainsi que votre porte-monnaie. Pour entretenir son bassin, il peut être utile d’investir dans un robot électrique qui évitera de devoir nettoyer les filtres trop fréquemment.

Réguler la consommation d’eau d’une piscine

Lorsqu’on possède une piscine, la bête noire reste l’évaporation. En effet, cette dernière est responsable à 60% de la déperdition de chaleur de votre bassin. De même, une évaporation accrue (notamment durant les grandes chaleurs) diminue drastiquement le niveau de l’eau de votre piscine durant la nuit.

Pour combattre ce fléau, il suffit de couvrir le bassin durant la nuit ou lorsqu’il n’est pas utilisé. Cette simple astuce peut vous permettre de baisser la consommation d’eau de votre piscine de 15% sur l’année. Un gain non négligeable.

Vous avez aimé cet article partager le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *