Tout savoir sur le chlore de piscine et son fonctionnement

FranckEntretien & Traitement2 Commentaires

chlore piscine

Dans cet article je vais tenter d’éclaircir certains points pour que tout le monde comprennent bien ce qu’est le chlore, à quoi il sert ? Quels sont les réactions chimiques ? Quel est son influence sur le pH de votre eau ?

 

 

 

Qu’est-ce que le chlore ? A quoi sert-il ?

Définition chlore total, chlore libre, chlore potentiel et chlore combiné

Il faut savoir que le chlore est le produit désinfectant le plus connu et le plus utilisé pour traiter son eau de piscine. C’est un oxydant très actif, qui va agir en tant que désinfectant, éliminant les bactéries, les algues ou champignons. Pour être plus précis, au contact de l’eau, le chlore va se transformer et créer différents produits chimiques :

  • l’acide hypochloreux (chlore actif) : c’est l’agent actif qui va désinfecter l’eau en détruisant les bactéries, algues, virus… C’est lui que vous contrôler lors de la mesure du taux de chlore.
  • l’ions hypochlorite (chlore potentiel) : c’est l’agent préventif qui va libérer du chlore actif en fonction du pH de l’eau.
  • la chloramine (chlore combiné) : c’est le résidu du chlore libre une fois que celui-ci a fait effet. Pour être plus précis, la chloramine se forme quand les molécules d’oxygène du chlore vont emprisonner les matières organiques ou minérales (sueurs, résidus de peau, cheveux…).
    Retenez bien ceci : plus il y a de chloramine et moins il y a de chlore actif (chlore qui désinfecte), c’est pour cela que la quantité de chloramine doit être surveillé car présente en trop grand nombre elle va réduire l’efficacité du chlore.

    En emprisonnant les bactéries et autres résidus, la chloramine donne l’odeur familière au chlore. Une piscine qui sent trop le chlore est donc due à une trop forte concentration de chloramine dans l’eau, signe d’un sous-dosage du chlore.

Autres formes de chlore à connaître :

  • Chlore Total = Chlore Libre + Chlore Combiné.

    Il représente le potentiel de désinfection du chlore, c’est à dire la quantité de chlore dans votre eau avant sa transformation.

  • Chlore Libre = Chlore Actif + Chlore Potentiel

    C’est la quantité de chlore disponible prêt à combattre directement les bactéries

Pour résumer, le chlore à 2 actions : la première va agir en désinfectant votre eau et la deuxième va être en attente et prêt à détruire d’autres infections (l’eau est dite désinfectante).

Pour qu’il agisse efficacement il va falloir doser le chlore correctement en fonction de la taille et du volume de votre piscine.

 

Comment mesurer les différentes formes du chlore ?

La méthode la plus efficace pour analyser les différentes formes chimiques du chlore est d’utiliser des pastilles DPD. Très simple d’utilisation, il suffit de dissoudre ces pastilles dans un échantillon d’eau de votre piscine. L’eau va se colorer et vous n’aurez plus qu’à comparer la couleur obtenue avec l’échelle colorimétrique présente sur le paquet.

Il existe plusieurs sortes de pastilles DPD en fonction du type de chlore que l’on mesure :

  • Pour le chlore libre (valeur la plus importante), il faut utiliser la pastille DPD n° 1 (1 pastille / 10 ml d’eau à analyser).
  • Pour le chlore total il faut utiliser la pastille DPD n°3

Il faut savoir que le chlore actif est généralement déterminé en fonction du taux de pH de votre eau : plus le pH est bas et plus le chlore libre se développe et à l’inverse plus le pH augmente et plus le taux chlore libre descend.
Pour vous aider à y voir plus clair voici un tableau, qui montre en fonction du taux de pH, la quantité de chlore actif contenu dans le chlore libre.

détermination du chlore libre

 

Les différents produits de traitement au chlore

Il existe 2 types de traitement au chlore :

  • le chlore stabilisé : il possède du stabilisant qui va permettre comme son nom l’indique de stabilisé le taux de chlore dans la piscine.
    Exemple : le chlore lent, le chlore multifonction, comprimé de chlore choc…
  • le chlore non stabilisé : il ne possède pas de stabilisant. Dans ce cas il va falloir en rajouter en utilisant un produit stabilisateur de chlore à base d’acide cyanurique.

Ces produits sont vendu sous différentes formes :

  • en galet (de 250 ou 500g) : il s’agit de “chlore lent” à placer dans le panier de skimmer avec la filtration en marche ou dans une pompe doseuse.
  • en poudre ou en pastilles : il s’agit de “chlore choc” qui a une action puissante et rapide. A n’utiliser qu’occasionnellement si votre taux de chlore est vraiment très bas.
  • liquide : souvent de l’eau de javel qui contient un petit pourcentage de chlore choc. Il est efficace si l’on a un pH compris entre 7,2 et 7,4. Attention si vous choisissez de l’eau de javel avec une concentration à 9,6% de chlore choc il faut le diluer.

 

Quelle est la dose de chlore idéale pour ma piscine ?

Un bon taux de chlore est indispensable pour avoir une eau désinfectée à 100%. Si ce taux est trop bas, votre eau pourra se troubler et au contraire s’il est trop haut le chlore attaquera vos équipements de piscine et diminuera leur durée de vie. C’est pourquoi il est important de bien le réguler. Un taux de chlore idéal doit être situé entre 1,5 et 2 mg/l.

N’oubliez pas que le taux de chlore est directement lié au pH de votre eau. C’est pourquoi on vérifie toujours le taux de chlore et celui du pH en même temps. Un bon taux de pH est compris en 7,2 et 7,4.

En savoir plus sur le dosage du chlore

 

Quels sont les inconvénients d’un traitement au chlore ?

Les risques du chlore apparaissent seulement si son taux dans l’eau est mal régulé.
Par exemple si le taux de chlore est trop élevé, comme ça peut être le cas dans une piscine publique, alors il peut entraîner des irritations de la peau, des picotements au niveau des yeux, des allergies ou encore une dégradation plus rapide du matériel de piscine.
A l’inverse si le taux de chlore est faible alors son action désinfectante n’est plus assez efficace et l’eau de votre piscine peut devenir trouble et propice au développement des algues.

Voir les différentes solutions contre une piscine mal dosé en chlore

 

Les 4 critères à prendre en compte pour garder une eau claire et saine si vous utilisez un traitement au chlore

Lorsque vous traiter votre piscine au chlore, il faut prendre en compte 4 règles pour avoir une eau à la fois propre, saine et claire. En effet, le chlore seul n’est pas suffisant, il y a d’autres facteurs qui ont un impact direct sur la santé de l’eau de votre piscine : l’équilibre de l’eau, la chloration de l’eau, l’algicide et la floculation.

 

L’équilibre de l’eau, pour assurer l’efficacité des produits de traitement

Il y a 3 critères à surveiller pour avoir une eau bien équilibrée :

  • le pH : taux idéal entre 7,2 et 7,4. C’est l’élément principal pour avoir une eau de piscine saine. Il joue directement sur l’efficacité du chlore dans la piscine donc sur le pouvoir désinfectant de l’eau.
  • le TH : taux idéal entre 10 et 20°F.  C’est la dureté de l’eau qui varie en fonction des particules de calcaire présent. Une eau très calcaire aura tendance à se troubler et entartrer vos équipements de piscine. En savoir plus sur le traitement d’une eau trouble et calcaire
  • le TAC : taux idéal entre 10 et 30 °F. Il correspond à l’alcalinité de l’eau c’est à dire sa capacité à réguler les éventuelles fluctuations du pH.

Vous pouvez analyser ces différentes critères vous pouvez utiliser des testeurs d’eau de piscine

 

La chloration de l’eau pour désinfecter

Elle s’effectue principalement grâce à l’ajout de chlore dans votre piscine afin d’éliminer les bactéries, algues et autres champignons qui se développent dans l’eau sous l’action du soleil et des germes amenés par l’air.

Pour garder une eau propre et saine, le chlore doit agir de façon optimal (bon équilibre entre chlore actif et chloramine) et pour cela il ne doit pas être mal dosé. C’est pour cela que vous devez regarder régulièrement votre taux de chlore qui doit être compris entre 1,5 et 2 mg/l.

Pour en savoir plus, suivez nos conseils pour garder un taux de chlore correct.

 

L’algicide par prévention

Même une piscine bien traitée au chlore peut-être victime d’une prolifération d’algues surtout pendant la période estivale quand il fait plus chaud. Afin d’empêcher cela et protéger votre piscine durablement, il vous faudra utiliser un algicide en complément de votre traitement au chlore. Pour une prévention efficace, vous pouvez utiliser une fois par semaine, un anti-algues en petite quantité.

 

La floculation pour une eau limpide

Certaines particules contenues dans l’eau sont trop fines pour être filtrées par votre filtre (surtout si vous avez un filtre à sable). Elles restent donc en suspension dans l’eau et la trouble.

Le chlore peut s’occuper de détruire ces fines particules, mais dans ce cas, il sera moins efficace pour éliminer les bactéries et autres virus présent dans l’eau. C’est pourquoi il est important d’utiliser en complément du chlore, un floculant (type reva klar ou reva flock) qui se chargera d’éliminer ces fines impuretés à la place du chlore.

En savoir plus sur la floculation

Vous avez aimé cet article partager le !

2 Comments on “Tout savoir sur le chlore de piscine et son fonctionnement”

    1. Franck

      Bonjour,

      quand votre indicateur est jaune, c’est que vous avez une présence de chlore. Il faut vérifier avec la notice de votre produit utilisé pour comparer le résultat et lire approximativement le taux de chlore.

      Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *