Le nettoyage du filtre de sa piscine

L'entretien de sa piscine est primordial pour sa bonne utilisation. Qu'on ait une piscine hors sol, une piscine tubulaire, une piscine en bois, un kit piscine, ou encore une piscine enterrée, le nettoyage du filtre est une étape importante.

Le nettoyage hydraulique et le nettoyage chimique sont 2 actions complémentaires.

Le nettoyage hydraulique

Dans le cas d’un filtre à sable ou d’un filtre à diatomées, ce nettoyage est appelé « contre-lavage » (backwash). En effet, c’est une inversion du courant d’eau de la piscine qui provoque un décolmatage du milieu filtrant (qu’il soit sable ou diatomées) et permet ainsi que les déchets retenus dans la cuve de la piscine soient évacués vers l’extérieur.

Alors que le sable sera toujours présent après ce décolmatage, les poudres de diatomées étant évacuées en même temps que les déchets, il y aura lieu de procéder à un nouvel apport dès la fin de cette opération de lavage, généralement par un skimmer, filtration en fonctionnement.
Pour le filtre à cartouche, le procédé est tout à fait différent puisque après avoir sorti la ou les cartouches du filtre, le nettoyage est effectué au jet d’eau et à la brosse.

Il faut savoir qu’un filtre relativement petit pour la piscine nécessitera sans doute de « contre-laver » chaque semaine ou plus en fonction de la pollution. Par contre, si la filtration est surdimensionnée pour la piscine, le lavage pourra n’être fait que tous les mois, voire plus.


Il y a 2 moyens de savoir quand il est nécessaire de procéder au lavage d’un filtre :

  • Lorsque le débit des refoulements s’est considérablement affaibli et ne permet plus un mouvement d’eau suffisant vers les skimmers.
  • Dès que le manomètre (présent sur tous les filtres) montre une augmentation de pression de l’ordre de 300 à 400g par rapport à la pression normale (filtre propre). Cette observation est de beaucoup préférable à celle du débit des refoulements, toujours aléatoire et très subjective. Il ne faut pas en effet attendre qu’il n’y ait quasiment plus rien aux refoulements car ce serait la preuve que le colmatage du filtre est tel que l’eau ne peut plus passer. Il y a donc longtemps que l’on est sans filtration.


Il n’est pas inutile de préciser que le lavage d’un filtre peu ou pas colmaté est non seulement sans intérêt mais n’aide pas à une bonne qualité de filtration où un léger colmatage améliore encore les performances. C’est le cas particulièrement du filtre à sable qui, en outre, après avoir reçu sa dose de floculant, n’a aucun intérêt à une telle opération tant qu’il n’a pas atteint son degré normal d’encrassement.


Cependant, il faut savoir que si l’on dispose d’un filtre de piscine surdimensionné qui risquerait de ne nécessiter quasiment aucun lavage en saison, il est malgré tout conseillé de procéder à un décolmatage 1 ou 2 fois, principalement en période chaude ou après une fréquentation importante et prolongée. En effet, des « nids » d’algues, des masses de déchets organiques, gras, etc. se fixent en divers points devenant des foyers de contamination. En procédant à un nettoyage du filtre de votre piscine (pourtant encore peu colmaté mais en fonctionnement depuis quelque temps), vous augmenterez encore la facilité d’entretien de votre eau. En outre, par suite de ce lavage, l’obligation de faire un nouvel apport d’eau neuve ne peut qu’être bénéfique.

Conditions de lavage d’un filtre :

  • Filtre à sable : il faut toujours laver assez longtemps pour obtenir un bon résultat. Ce temps sera d’au minimum 3 minutes même si le voyant de lavage fait apparaître avant une eau propre.
  • Filtre à diatomées : après une première opération de lavage, suivie du rinçage (si vanne 6 voies) durant quelques secondes, il est conseillé de la renouveler. En effet, c’est après plusieurs fois que l’essentiel des diatomées sera évacué du filtre.
  • Filtre à cartouche : le nettoyage au jet d’eau et à la brosse doit être exécuté très consciencieusement en prenant soin d’écarter chaque pli accordéon qui contient toujours en fond de nombreux déchets. Laver avec une faible pression afin d’éviter de détériorer l’élément filtrant.

Le nettoyage chimique

C’est une opération qui est souvent oubliée alors qu’indispensable aux performances et à la longévité du milieu filtrant.

Divers déchets ne peuvent être totalement éliminés par le nettoyage à l’eau froide. C’est le cas des graisses, huiles solaires, calcaire, etc. qui, laissés en l’état, constitueront des foyers de plus en plus importants de blocage et d’entartrage, rendant progressivement le filtre inopérant.

  • Filtre à sable : c’est 2 fois l’an (hivernage ou mise en route au printemps et milieu de saison) qu’une dose de produit spécial, détartrant et dégraissant, lui sera appliqué.
  • Filtre à cartouche : faire tremper la ou les cartouches 24 à 48 heures dans une solution spéciale de produit détartrant et dégraissant. Brosser toute la surface filtrante et rincer abondamment au jet d’eau à faible pression.
  • Filtre à diatomées : en fonction du taux de calcaire existant dans l’eau et donc de la plus ou moins grande rapidité à l’entartrage, il est conseillé de sortir du filtre les supports filtrants tous les 1 à 3 ans pour les nettoyer complètement. Suivre le même processus que pour les cartouches.

En dehors des filtres à sable ou à diatomée, découvrez aussi nos kits filtration pour piscine, nos piscines en bois et nos liners pour piscine hors sol.

Vous pouvez contacter HomePiscine, spécialiste de la piscine, pour vous conseiller dans vos achats ou dans vos interventions.

 

En poursuivant votre navigation vous acceptez l'utilisation des cookies à des fins techniques et statistiques.  Politique de confidentialité